Ubiquitous Learning : la classe élargie

Les environnements d’apprentissages ne concernent plus uniquement la salle de classe, mais aussi les lieux ou se développent des connaissances.

En bénéficiant des applications mobiles pour impliquer les apprenants dans leur tâche, l’architecture pédagogique se transforme. Les étudiants accèdent aux savoirs peu importe où ils sont, en construisant leur environnement personnel d’apprentissage (EPA) et en communiquant entre eux.

Le concept d’ubiquité de l’apprentissage ou Ubiquitous Learning

Qui a le don d’ubiquité peut exister à différents endroits en même temps. Il en est de même des connaissances, qui jouissent des supports numériques mobiles. Mais il ne faut pas confondre mobilité et ubiquité. L’un concerne le soutien à l’apprentissage, l’autre l’apprentissage lui-même. L’apprentissage ubiquitaire ne se résume pas à un développement des apprentissages sur applications mobiles. Le restreindre ainsi suppose une confusion entre le support de l’information et l’apprentissage lui-même.

Il s’agit plutôt de saisir l’importance d’apprendre en plusieurs situations simultanées, déterminant ainsi l’omniprésence des situations.

La suite :
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/29705/ubiquitous-learning-classe-elargie/

Ce contenu a été publié dans Pédagogie & échanges, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *