Parcs bondés à Berlin vs. rues désertes à Paris: qui a raison ?

Si on ne savait que le covid-19 sévit, on pourrait croire à une journée normale dans les parcs berlinois. Entre les joggeurs et cyclistes habituels, de jeunes parents promènent leurs poussettes, d’autres font des exercices ou jouent au ping-pong. On voit même les premiers bateaux gonflables voguer sur la Spree, annonçant comme chaque année l’arrivée des beaux jours.

Au moment où j’écris cet article, la situation sanitaire est radicalement différente de part et d’autre du Rhin: 108.847 cas et 17.920 morts en France, contre 135.843 cas pour 3.890 morts en Allemagne. On observe 4,5x moins de morts en Allemagne! Si cela semble impossible,

Comment est-ce pourtant bien le cas à seulement quelques kilomètres d’intervalle?

La suite :
https://www.linkedin.com/pulse/parcs-bond%25C3%25A9s-%25C3%25A0-berlin-vs-rues-d%25C3%25A9sertes-paris-qui-raison-celia-maury/

Ce contenu a été publié dans Relations franco-allemandes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.