Les situations interculturelles critiques et leurs interprétations

Le secteur Recherche et Evaluation a le plaisir de vous présenter le texte de travail n° 25 « Les situations interculturelles critiques et leurs interprétations » sous forme de flipbook et en téléchargement gratuit (format pdf). Nous tenons à ce que les étudiants puissent non seulement avoir un accès gratuit aux textes scientifiques mais aussi à ce que nos partenaires puissent se familiariser avec les travaux des chercheurs pour pouvoir appliquer concrètement leurs conclusions à la pratique des échanges.

Ce cahier repose sur un recueil de situations précises observées lors de nombreux  programmes d’échanges internationaux. Celui-ci s’est constitué sur plusieurs années à travers les discussions menées entre chercheuses et chercheurs coopérant avec l’OFAJ et qui ont accompagné et étudié les échanges organisés sous son égide et avec son soutien. 

La difficulté majeure dans l’évaluation de tels programmes est l’impossibilité de généraliser des expériences individuelles. A fortiori puisque l’impact se base pour l’essentiel, exactement sur ces expériences personnelles. Les hommes et les femmes se rencontrent au-delà des frontières, établissent des contacts et créer des liens qui s’avèrent très souvent être des éléments constitutifs de leur vie. 

L’analyse d’événements critiques est l’une des méthodes pour étudier des processus sociaux plus complexes tels que le fonctionnement d’organisations ou de rencontres interculturelles. Dans cette approche, l’analyse d’incidents mineurs, en tant que situations clefs, permet de mieux comprendre l’ensemble dans sa complexité en captant, à des moments précis, ses aspects essentiels.

Ce travail a été accompli pendant plusieurs années par Marie-Nelly Carpentier, docteur en psychologie sociale, maître de conférences, sciences de l’information et de la communication à l’université Paris V, Jacques Demorgon, professeur de philosophie aux universités de Bordeaux et de Reims, Hans Lenhard, professeur de psychologie à l’université de Kassel et à l’université de Manille et Burkhard Müller (+), professeur de pédagogie sociale à l’université de Hildesheim.

Un bref résumé de chaque situation permettra au lecteur qui le souhaite d’interpréter soi-même la situation avant de prendre connaissance de l’analyse menée par les quatre auteurs. 

Nous vous souhaitons une bonne lecture ! 

Contact : Camille Farnoux farnoux@ofaj.org
http://www.ofaj.org/textes-de-travail

Ce contenu a été publié dans Recherche interculturelle, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.