Les activistes allemands du ZPS transforment l’actualité en spectacle et la politique en art vivant

Immoral pour les uns, salutaire pour les autres, le Zentrum für Politische Schönheit (ZPS ou « Centre pour la beauté politique ») souffle depuis 2008 un vent de contestation sur la vie politique allemande. Animé par Philipp Ruch, germano-suisse de 34 ans, ce collectif d’artistes, qui définit l’art comme un cinquième pouvoir, met en scène, dans l’espace public et sous forme de créations théâtrales, les faits d’actualité sur lesquels il souhaite « éveiller les consciences citoyennes »
La suite :
http://www.parisberlinmag.com/politique/les-activistes-allemands-du-zps-transforment-l-actualite-en-spectacle-et-la-politique-en-art-vivant_a-135-4205.html

Ce contenu a été publié dans Relations franco-allemandes, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.