Le Volontariat Franco-Allemand

Entre engagement et interculturalité

Textes de travail N° 31

Un volontariat à l’étranger ne permet pas uniquement d’apprendre une langue ou de découvrir un environnement de travail. Le nouveau texte de travail de l’OFAJ montre que le Volontariat Franco-Allemand (VFA) a de fortes répercussions sur les jeunes participantes et participants. Mal du pays, malentendus interculturels, autonomie, réflexion sur soi-même : toutes ces expériences sont essentielles. Le groupe de recherche analyse également l’aspect politique de ce programme – créé à l’origine pour encourager l’engagement citoyen dans le pays partenaire. Une lecture à ne pas manquer pour en apprendre davantage sur les conditions, sur le cadre et sur les incidences du VFA.

https://www.ofaj.org/resources/flipbooks/texte-de-travail_31/index.html

Ce contenu a été publié dans Langue & échanges, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *