La liberté de s’asseoir pour mieux apprendre

Doit-on toujours utiliser la même formule en éducation ? Il y a ceux qui vont dans le sens de l’expression anglaise se traduisant ainsi : « Si ce n’est pas brisé, ne le changez pas ». D’autres, au contraire, croient que l’apprentissage, comme bien d’autres domaines évolue avec les époques.

Parmi les questions de stabilité versus modernité, celle de l’aménagement de classe se pose. Il est vrai que durant des décennies, le modèle des pupitres bien alignés en rangées a semblé faire l’affaire. Pourquoi modifier une approche simple et pragmatique ? Pourtant, peu à peu, des enseignants osent changer la géographie de la classe.

En effet, particulièrement en Amérique du Nord, des salles de classe ne ressemblent plus du tout au vieux modèle. Les élèves sont assis sur des chaises souples, des ballons suisses, etc. C’est ce qu’on appelle le « flexible learning ».

La suite :
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/29795/liberte-asseoir-pour-mieux-apprendre/

Ce contenu a été publié dans Pédagogie & échanges, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *