La joute verbale, une pratique éducative d’appui à la prévention de l’extrémisme des jeunes

Comment la pratique de l’art oratoire permet de prévenir la radicalisation des jeunes.

Depuis plusieurs années, les attaques perpétrées par des groupes extrémistes ne connaîssent pas de frontières et aucune société n’est épargnée. Les tragédies dont nous sommes témoins frappent tous les continents. Cependant, les jeunes sont plus exposés, étant les cibles privilégiées des stratégies de recrutement. À ce rythme, nous courons le risque de perdre toute une génération de jeunes en proie au désespoir et au désengagement. Face à de telles menaces, la solution unique n’existe pas.

Les réponses sécuritaires sont insuffisantes et ne permettront pas de résoudre les nombreux facteurs sous-jacents qui alimentent l’extrémisme violent et conduisent les jeunes à adhérer à des groupes extrémistes. D’où le besoin de la puissance douce mais efficace de l’éducation, qui doit être de qualité, inclusive et équitable. Dans la suite de cette analyse, je (Christian Élongué) vous présenterai l’usage de l’art oratoire comme méthode éducative et ludique de prévention de l’extrémisme violent des jeunes. Il s’agit de leçons tirées de nos expériences à la tête du Réseau International pour la Promotion de l’Art Oratoire en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique (RIPAO).

La suite :
https://cursus.edu/articles/43307/la-joute-verbale-une-pratique-educative-dappui-a-la-prevention-de-lextremisme-des-jeunes

Ce contenu a été publié dans Langue & échanges, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *