Est-ce que l’école est encore adaptée aux jeunes, à la société, aux familles, aux milieux professionnels ?

La question de l’impact de l’éducation sur la scolarité est incarnée par différentes publications récentes qui tentent d’analyser les origines de la réussite scolaire en prenant l’entrée de l’action parentale, familiale. A la recherche des sources de l’inégalité, si décriée dans les enquêtes internationales à propos de la France (PISA etc.…), en vue d’y apporter des correctifs tous les décideurs politiques y sont allé de leur couplet, chaque ministre de l’éducation n’ayant cesse de mettre cette lutte contre les inégalités au rang de priorité, il suffit de lire les lettres et discours de rentrée depuis plus de vingt années pour s’en rendre compte.

Une question sous-jacente et récurrente est celle du lien « école-société ». Le prisme de l’informatique et du numérique illustre très bien, mais partiellement, cette question. Plus largement, la salle de classe est-elle la caisse de résonance de la société dans laquelle nous vivons ? Ou plutôt la salle de classe est-elle le lieu qui doit assourdir les bruits de la société ? Ou encore l’école doit-elle être totalement sanctuarisée, en dehors de la société, ne répondant qu’aux injonctions des adultes décideurs ? La question se trouve posée en particulier au travers de la question de la citoyenneté et celle de la connaissance et du respect des valeurs de la république (cf. Les discours de Madame Najat Vallaud Belkacem 2015 – 2017). En effet c’est dans cette question que se trouve l’élément fondamental : l’école doit-elle formater l’humain au moule républicain et si oui comment est-il défini ? Et dans la suite de ce questionnement se trouve celle de la place de la société telle qu’elle est, ou telle qu’on veut qu’elle soit, dans la manière de piloter l’école et de la faire fonctionner.

La suite :
http://www.brunodevauchelle.com/blog/?p=3013

Ce contenu a été publié dans Pédagogie & échanges, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *