Ces ceintures révolutionnent l’enseignement maternelle et primaire

Une nouvelle approche intéresse de plus en plus d’enseignants dans les classes préparatoires et du début du primaire en France. Elle se résume à quelque chose de plutôt simple. Dans sa forme conrète, elle se porte autour de la taille, mais dans son application pédagogique, elle sert d’unité de mesure pour montrer la maîtrise de compétences par les enfants.

Les ceintures de compétences ont été pensées dans la lignée de la pédagogie institutionnelle de Fernand Oury. Oury, ayant été judoka, avait apprécié l’idée de monter en grade par le changement de couleur des ceintures. Il a donc cherché une façon de reproduire cette idée en classe afin que les enfants perçoivent bien leur progression. Cette approche qui est surtout destinée à la maternelle et au début du primaire tend à individualiser leur apprentissage et surtout leur donner une motivation à acquérir chacune des compétences qui lui sont affichées.

La suite :
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/29071/ces-ceintures-revolutionnent-enseignement-maternelle-primaire/

Ce contenu a été publié dans Relations franco-allemandes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *