Boîte à outils

La Boîte à outils est conçue pour être utilisée par les enseignants ayant assisté à la formation

« L’apprentissage interculturel pour enseignants et élèves ». Cette formation vise à favoriser le développement des compétences interculturelles chez les enseignants et les forme à l’utilisation de la Boîte à outils. La Boîte à outils n’est pas un outil exhaustif : elle facilite la mise en œuvre de diverses méthodes permettant d’ajouter une dimension interculturelle aux pratiques éducatives et fournit des exemples d’activités pouvant être menées à cet effet.

La Boîte à outils fait partie d’un projet pilote qui va être testé dans 8 pays européens jusqu’en mars 2018. La version disponible en ligne est donc une première version amenée à être améliorée sur base des retours d’information que l’on va recevoir.

PUBLICS CIBLES
Les enseignants du secondaire, ci-après dénommés « personnel scolaire ». Ceux-ci peuvent varier selon le système scolaire du pays concerné. Dans la plupart des pays européens, les publics cibles sont les chefs d’établissement, les professeurs principaux, les enseignants, les éducateurs intervenant sur des projets spécifiques, ainsi que les éducateurs et animateurs externes travaillant en partenariat avec l’établissement.

OBJECTIFS DE LA BOÎTE À OUTILS
Encourager le personnel scolaire à ajouter une dimension interculturelle à ses pratiques éducatives.

Fournir des outils pratiques permettant au personnel scolaire d’ajouter une dimension interculturelle à ses cours.

Promouvoir les ressources éducatives existantes liées à l’apprentissage interculturel.

PRINCIPES PÉDAGOGIQUES DE LA BOÎTE À OUTILS
Promouvoir les compétences interculturelles, c’est-à-dire la capacité à mobiliser et à mettre en œuvre des attitudes, des aptitudes et des savoirs afin d’interagir de manière efficace et appropriée dans différentes situations interculturelles. (D.K/ Deardorff, The SAGE Handbook of Intercultural Competence; CoE, Competences for democratic culture).

Favoriser une approche scolaire globale impliquant l’établissement dans son ensemble, notamment en intégrant l’apprentissage interculturel dans tous les aspects de la vie scolaire. Cela signifie que

  • les activités comprises dans la Boîte à outils doivent être menées en coopération et avec la participation de tous les acteurs de l’établissement et de la communauté locale, par exemple les enseignants, les élèves, les parents, les organisations d’éducation non-formelle et les experts en apprentissage interculturel et en mobilité.
  • les activités doivent être menées dans le cadre d’un projet pédagogique global, et non de manière ponctuelle. Les élèves d’une classe doivent par exemple développer leurs compétences interculturelles via un mélange de mobilité, d’activités interdisciplinaires et d’activités liées à une matière précise.

Favoriser une culture axée sur l’évaluation et la rétro-information entre élèves et enseignants, en intégrant une séance d’évaluation à la fin de chaque activité menée. Des suggestions pour la conduite d’une évaluation visuelle avec les élèves sont incluses dans un document annexe ;

Encourager la citoyenneté active et le volontariat, et donc coopérer avec des organisations d’éducation extra-scolaire qui défendent ces principes ;

Mettre les activités en lien  avec les objectifs d’apprentissage du programme d’études secondaires du pays où elles sont menées. Ceci permettra aux enseignants ainsi qu’aux chefs d’établissement et aux éducateurs et animateurs de mieux intégrer les activités dans leurs cours et dans le programme de l’établissement.

STRUCTURE DE LA BOÎTE À OUTILS
Afin de simplifier au maximum la navigation de la Boîte à outils, nous avons divisé celle-ci en 4 sections principales. Chaque section contient des fiches d’activité qui peuvent être utilisées indépendamment. Chaque fiche détaille les objectifs et les compétences interculturelles que l’activité vise à développer. Un aperçu des différentes compétences et des activités correspondantes se trouve dans la grille.

  • Outils destinés à être utilisés dans le cadre de projets impliquant l’établissement dans son ensemble
  • Outils destinés à être utilisés sur l’ensemble du programme scolaire de manière interdisciplinaire
  • Outils destinés à être utilisés dans le cadre de matières spécifiques
  • Outils destinés à promouvoir la mobilité internationale et les rencontres interculturelles

Les compétences sont classées en 4 catégories : valeurs, attitudes, aptitudes et savoirs. Elles sont tirées du modèle décrit dans le cadre de compétences « Compétences pour une culture de la démocratie. Vivre ensemble sur un pied d’égalité dans des sociétés démocratiques et culturellement diverses », produit par le Conseil de l’Europe.
http://intercultural-learning.eu/fr/boite-a-outils/

Ce contenu a été publié dans Pédagogie & échanges, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *