Baut Eure Zukunft

Junge Menschen stehen im 21. Jahrhundert vor ganz neuen großen Herausforderungen. Baut Eure Zukunft will sie dafür fit machen. Das Projekt fördert die Potenziale von Schüler*innen und vermittelt ihnen notwendige Schlüsselkompetenzen. Es stärkt ihr Selbstvertrauen, ihre Sozialkompetenz und ihre Selbstwirksamkeit. In der Schule oder in Jugendeinrichtungen können Jugendliche ihre Talente und Fähigkeiten im Team testen und entwickeln. Baut Eure Zukunft stellt Lehrer*innen, Jugendleiter*innen und Sozialarbeiter*innen kostenloses Lehrmaterial zur Verfügung – für einen Unterricht oder ein Projekt der etwas anderen Art.

Baut Eure Zukunft ist ein Bildungsprojekt, das insbesondere für Schüler*innen der 8. bis 10. Klassenstufe an Haupt- und Gesamtschulen sowie für Jugendeinrichtungen entwickelt wurde – kann aber auch für andere Klassenstufen und Schulformen eingesetzt werden. Baut Eure Zukunft ermöglicht Jugendlichen, wichtige Schlüsselqualifikationen zu erwerben und auszubauen sowie gemeinschaftlich an Lösungen für individuelle und gesellschaftliche Herausforderungen zu arbeiten. Lehrkräfte und Expert*innen aus der Bildungsbranche, Sozialinnovator*innen und Schüler*innen haben das Projekt gemeinsam entwickelt und an Schulen getestet. Es basiert auf innovativen Lern- und Arbeitsmethoden sowie auf Erkenntnissen aus der Lernpsychologie und der Erziehungswissenschaft.

https://baut-eure-zukunft.eu

Publié dans Pédagogie & échanges | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Quel modèle pédagogique pour l’apprentissage avec un mobile ?

De l’apprenant éponge à l’apprenant producteur de savoirs

Nous les consultons plus de deux cents fois par jour en moyenne souvent machinalement. Ils nous informent sur nos amis, sur l’actualité, sur nos itinéraires et sont notre porte d’entrée sur de nombreuses connaissances.

Rien d’étonnant à ce que les portables soient au coeur d’une révolution pédagogique et marketing. Mais peut-être est-il temps de réfléchir aux modèles pédagogiques que ces applications véhiculent. Pédagogie du drill, apprentissage social, apprentissage par l’action ou par projet, cet article propose une revue rapide des possibilités pédagogiques des portables.

La suite :
https://cursus.edu/articles/41234/quel-modele-pedagogique-pour-lapprentissage-avec-un-mobile

Publié dans Pédagogie & échanges | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Die Gehirn-Waschanlage

Ein Plädoyer für ein Leben ohne Schule und mehr Gelassenheit im Umgang mit Kindern.

„Bessere Bildung“ ist in politischen Reden eine sehr beliebte Parole. Doch was heißt das? Die meisten wagen nicht über den Tellerrand des heutigen Schulsystems hinauszudenken. Und das bedeutet: Disziplinierung, Gleichschaltung und Unterdrückung jeder Kreativität. So unterschiedlich Kinder in ihren Anlagen und Bedürfnissen sind – am Ende soll Systemanpassung stehen. Das beschert unserem Nachwuchs nicht nur qualvolle Jahre voller Selbstentfremdung und Überforderung, es schadet uns allen, weil eine Menge Potenzial unter Lehrstoff begraben wird. Denken wir nicht nur über Reformen der Schule nach – fassen wir ihre Abschaffung ins Auge! Denn, auch wenn man uns das Gegenteil einzureden versucht: Es gibt ein Lernen jenseits des Schulzwangs.

Weiter hier:
https://www.rubikon.news/artikel/die-gehirn-waschanlage

Publié dans Pédagogie & échanges | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Jugendliche lieben Netflix und WhatsApp – keiner mag Facebook

Bei Jugendlichen in Deutschland ist das lineare Fernsehen ziemlich out – viel lieber streamen sie Serien und Filme bei Netflix, Amazon und in diversen Mediatheken. Fast jeder zweite Jugendliche schaut regelmäßig Netflix, jeder Fünfte nutzt Amazon Prime. Der Anteil der regelmäßigen Netflix-Nutzer hat sich im Vergleich zum Vorjahr verdoppelt. Auch beim Musikkonsum ist Streaming äußerst beliebt bei den Jugendlichen: Erstmals hören mehr junge Leute Musik bei Spotify als live im Radio.

Zu diesen Ergebnissen kommt die frisch veröffentlichte JIM-Studie 2018 des Medienpädagogischen Forschungsverbunds Südwest (mpfs). Seit 1998 untersucht der Verbund den medialen Alltag von Jugendlichen in Deutschland. Für die aktuelle Studie wurden insgesamt 1200 Jugendliche im Alter zwischen 12 und 19 Jahren telefonisch befragt. Die Umfrage fand von Mai bis August statt.

Weiter hier:
https://www.heise.de/newsticker/meldung/Jugendliche-lieben-Netflix-und-WhatsApp-keiner-mag-Facebook-4234532.html

Publié dans Pédagogie & échanges | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

100 projets pour la paix en Europe

A partir de l’été 2014 a été commémoré le centième anniversaire du début de la Première Guerre mondiale. Le 28 juillet 1914 éclatait en Europe une guerre qui allait impliquer un grand nombre de pays à travers le monde. La Première Guerre mondiale a entraîné de profondes modifications dans les sociétés des États d’Europe et a préparé le terrain pour les conflits et les idéologies totalitaires qui ont suivi. Près de 30 millions de personnes ont souffert de cette « catastrophe originelle du XXème siècle ».

Pourtant, qui aurait cru, dans les périodes troublées des conflits du siècle dernier, que les Européens, qui se sont combattus avec acharnement au prix de millions de morts, pourraient aujourd’hui élire leur Parlement européen lors d’élections libres et même nommer eux-mêmes pour la première fois un président commun à la tête de la Commission européenne ?

La paix n’est toutefois pas une évidence. L’intérêt croissant pour les courants populistes qui se manifeste aujourd’hui à travers toute l’Europe rend d’autant plus indispensables la mobilité, les échanges et l’apprentissage interculturels. À l’heure où les citoyens témoignent indifférence ou lassitude face au projet européen, les douloureux souvenirs des catastrophes du XXème siècle rappellent que l’avenir de l’Europe ne peut résider dans la relance des concepts d’États-nations, mais qu’il faut au contraire s’efforcer de renforcer l’identité européenne et de rechercher des solutions communes.

Le développement d’une conscience européenne et la question d’une mémoire collective qui ouvrirait la voie à une mémoire transnationale et à la découverte et la compréhension des différentes visions nationales de l’Histoire, sont ici d’une importance centrale, et ce précisément chez les jeunes générations, qui n’ont jamais fait elles-mêmes l’expérience de la guerre et des conséquences qu’elle entraîne durant des décennies.

En France comme en Allemagne, la Première Guerre mondiale et ses effets pour l’Europe ont fait l’objet d’un travail de mémoire et de nombreuses initiatives. À travers cet appel à projets particulier, l’OFAJ s’est adressé aux jeunes, aux acteurs du travail en faveur de la jeunesse et de l’éducation ainsi qu’aux associations de la société civile, en France et en Allemagne. Il voulait les encourager à organiser conjointement des projets binationaux et trinationaux pour sensibiliser les jeunes à ces valeurs européennes et à leur signification par-delà les frontières et prendre part à ce travail de mémoire et de commémoration.

Des projets innovants et tournés vers l’avenir, en lien avec ce thème, ont été déposés (par ex. travail de mémoire, dialogue entre les générations, projets multimédia, publications, projets de recherche, etc.). L’accent a été mis sur deux points : la transmission de valeurs pacifiques dans l’esprit de la pédagogie de la paix et la réflexion sur des approches ou des instruments concrets destinés à entretenir un travail de commémoration.

Groupes cible du projet : jeunes, groupes scolaires, étudiants, chercheurs, pédagogues multiplicateurs, etc.

Combien de projets ont été retenus ? 100 projets pour la paix.

Au cours de ces cinq années de commémoration, l’OFAJ a soutenu un total de 100 projets.

Découvrez les projets retenus depuis 2014 sur notre plateforme interactive !
https://www.ofaj.org/youth-for-peace/100-ans-apres-la-premiere-guerre-mondiale-100-projets-pour-la-paix-en-europe.html

Publié dans Travail de mémoire et éducation à la paix | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

« Y a pas de soucis », « Au jour d’aujourd’hui », « Ça va le faire » : ce que nos tics de langage révèlent de nous

En fait, c’est clair, au jour d’aujourd’hui, nos conversations sont truffées d’expressions agaçantes … surtout chez les autres. Et, on ne va pas se mentir, les médias et les réseaux sociaux accélèrent la popularisation de ces expressions.

J’dis ça j’dis rien / On va pas se mentir / J’ai envie de dire / C’est que du bonheur / Y’a pas de soucis … Autant d’expressions qui donnent parfois l’envie de voler dans les plumes de son interlocuteur. Mais comment ces tics de langages apparaissent-ils ? Comment les attrape-t-on et à quoi servent ces mots creux et souvent vides de sens ?

Ali Rebeihi a réuni dans Grand bien vous fasse une linguiste, un journaliste, un écrivain et une sémiologue pour tenter de répondre à toutes ces questions. Et, en la matière, on verra que notre inconscient se rappelle bien souvent à notre bon souvenir.

La suite :
https://www.franceinter.fr/societe/y-a-pas-de-soucis-au-jour-d-aujourd-hui-ca-va-le-faire-ce-que-nos-tics-de-langage-revelent-de-nous

Publié dans Langue & échanges | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Das neue Portal LingoMINT für Jugendliche

Das neue Portal LingoMINT für Jugendliche bietet aufregende Experimente, Infotexte und viele interaktive Übungen zu MINT-Fragen aus dem Alltag und dem Unterricht.

Lingo MINT für Deutsch als Fremd- und Zweitsprache ist ein CLIL-Angebot für junge Deutschlerner von 6 bis 12 Jahren sowie für jugendliche Sprachenlerner im Alter von 13 bis 16 Jahren.

Hinter Lingo MINT stehen der Eduversum Bildungsverlag und Agentur, das Auswärtige Amt der Bundesrepublik Deutschland und das Goethe Institut als Mitherausgeber. Sie bürgen für die pädagogische Qualität der medialen Angebote.
https://www.lingonetz.de/mint

Publié dans Langue & échanges | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Qu’est-ce qu’une langue pure ? Exercice pédagogique

Un exercice d’ouverture et d’influence à faire en groupe ou en classe

Les mots des langues ont clairement un rapport concret; par exemple, un dim sum, un hamburger, un spaghetti ou une vodka font entrer des mots étrangers dans nos langues par le ventre.  Par les oreilles, un concerto, du rap, une cantate, un alto, du disco et du rock sont autant de mots étrangers bien intégrés à la culture musicale.

Les mots et la syntaxe que l’on utilise portent les traces de nos rapports. La pensée grecque et la civilisation latine ont gravé profondément leur influence dans nos langues. L’arabe a imprégné l’astronomie, l’arithmétique et même la chimie, l’italien la musique et la cuisine, le japonais la gestion, l’anglais le commerce et la technologie…

Dans les mots de chaque langue on peut retracer les principales influences.  Sans surprise, on trouve plus de mots d’origine arabe (500 mots courants) dans la langue française que de mots d’origine gauloise (une centaine, comme «dru») ! L’influence arabe dure depuis beaucoup plus longtemps et l’influence romaine a été culturellement plus soutenue que la gauloise.

Une activité pédagogique édifiante
La « pureté » d’une langue semblera une idée incongrue après cet exercice. La langue apparaîtra d’autant plus vivante.

1- L’exercice consiste à prendre prendre une liste de pays, de régions et de langues et de simplement lister les mots usuels issus de ces contrées ou de ces civilisations et qui sont présents dans la nôtre.

À plusieurs personnes, le nombre de mots étrangers qui seront identifiés est tout à fait surprenant. On fait l’exercice une quinzaine de minutes et on laisse reposer.

2- Le lendemain on reprend.

Pour peu que l’on ait éveillé la curiosité. les participants reviendront le lendemain avec de nouvelles suggestions. Il est facile de se prendre au jeu et en deux ou trois jours, chaque participant aura au moins contribué avec quelques mots.

Quelques exemples :
Amérindien : calumet , canoe, grizzly, kayak, potlach, pow-wow, tipi, totem
Allemand : choucroute, iceberg, kitch
Arabe : alcali, algorithme, azur, bakchich, batik, bled, nadir, razia, vizir, zénith
Chinois : khan, pagode, ping-pong, sampan, tao, ying-yang, wok
Espagnol : eldorado, corrida, hildago, salsa, tango
Italien : spaghetti, ténor, staccato
Inde : blini, brahman, mandala, sanscrit, sari, véda
Japon : bonzaï, banzaï, hara-kiri, judo, karate, manga, sake, samouraï, yen, zen
Polynésie : tabou
Russie : balalaïka, datcha, glasnost, kopek, perestroïka, sibérien, tsar, vodka

La suite :
https://cursus.edu/articles/42016/quest-ce-quune-langue-pure-exercice-pedagogique

Publié dans Langue & échanges | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

9 expressions françaises drôles à utiliser

Explications de 9 expressions françaises drôles qui vous feront rire :
https://www.languefr.net/2017/12/09-expressions-francaises-droles.html

Publié dans Langue & échanges | Marqué avec | Laisser un commentaire

Schleicher vergleicht Schulen mit Lernfabriken

– und meint: «In Deutschland ist der Lehrerberuf intellektuell zu unattraktiv»

OECD-Bildungsdirektor Andreas Schleicher, internationaler Koordinator der PISA-Studien, hat scharfe Kritik am deutschen Schulsystem geübt und mehr Selbstbestimmung für Lehrer gefordert. «In Deutschland ist der Schulbetrieb wie eine Fabrikhalle organisiert», sagte Schleicher dem Redaktionsnetzwerk Deutschland. «Die Lehrer werden viel zu oft wie Fließbandarbeiter behandelt, deren Meinung nicht gefragt ist.» Widerspruch kam von Schleswig-Holsteins Bildungsministerin.

Weiter hier:
https://www.news4teachers.de/2019/01/schleicher-vergleicht-deutsche-schulen-mit-lernfabriken-und-meint-in-deutschland-ist-der-lehrerberuf-intellektuell-zu-unattraktiv/

Publié dans Relations franco-allemandes | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Conseil de rédaction pour votre candidature en Allemagne : soyez concret !

Lorsqu’il s’agit d’argumenter, les Allemands privilégient les éléments concrets sur lesquels il est possible de s’appuyer et affectionnent tout particulièrement les exemples précis tirés des expériences passées. Lorsque vous rédigez votre lettre de motivation pour candidater à un poste en Allemagne, vous avez tout intérêt à garder cette caractéristique en tête.

Les points majeurs de votre candidature, que vous ferez apparaître sur une feuille de format A4, seront précisés dans un ton et un style qui devraient être adaptés à l’entreprise auprès de laquelle vous postulez. Le but de la lettre de motivation est d’éveiller l’intérêt du recruteur allemand.

Lorsque vous composez votre lettre, prenez soin de décrire vos expériences précédentes en vous appuyant sur des exemples précis. Comparons les deux formulations suivantes :

La suite :
https://www.connexion-emploi.com/fr/a/conseil-de-redaction-pour-votre-candidature-en-allemagne-soyez-concret

Publié dans Relations franco-allemandes | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

L’Allemagne et la France signeront le traité d’Aix-la-Chapelle

L’Allemagne et la France veulent relever ensemble les défis du XXIe siècle. Cela suppose une coordination étroite de la politique européenne, une politique étrangère et de sécurité commune forte et un espace économique doté de règles communes. Tout cela est au programme du nouveau traité d’Aix-la-Chapelle entre l’Allemagne et la France, qui a été approuvé par le conseil des ministres fédéral à Berlin et doit être signé par la chancelière fédérale Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron à Aix-la-Chapelle le 22 janvier.

La suite :
https://www.bundesregierung.de/breg-fr/actualit%C3%A9s/l-allemagne-et-la-france-signeront-le-trait%C3%A9-d-aix-la-chapelle-1567596

Publié dans Relations franco-allemandes | Marqué avec , , , , , , | Un commentaire

Nachbarschaftsgeschichten: Paris / Berlin 1/4

Verfeindete Geschwister

Zwischen 1650 und 1789 spielen Paris und Berlin nicht in der gleichen Liga. Während Paris mit 350.000 Einwohnern die größte Stadt der Welt ist, kann in Berlin die Ausdehnung der Stadt gar nicht schnell genug voran gehen. Die erste Folge zeigt anhand der architektonischen Gestaltung, wie die großen französischen Könige den Grundstein für das moderne Paris gelegt haben und dadurch maßgeblich Einfluss auf das vergleichsweise provinzielle Berlin ausgeübt haben. Paris ist die erste Hauptstadt, die ihre Stadtmauern einreißt. Dort wird das Konzept des königlichen Platzes erfunden und der mittelalterlichen Stadtform der Rücken gekehrt. Gleichzeitig steigt Berlin nicht ohne Schwierigkeiten zum Zentrum eines kleinen Königreichs auf und gewinnt schließlich während der Regentschaft Friedrichs II. an Bedeutung. Der frankophile Friedrich der Große verschafft seinem Land einen Platz im europäischen Machtgefüge. Er lässt sich vom französischen Beispiel inspirieren, um seiner Hauptstadt eine besondere städtebauliche Handschrift zu geben. Doch bis zur Französischen Revolution ist Paris Berlin stets einen Schritt voraus. Die unter Ludwig XVI. errichteten großzügigen Torbögen an den Außengrenzen der Stadt sind für Berlin zweifellos Vorbild für den Bau eines nationalen Symbols im Jahr 1788: des Brandenburger Tors. Diese Folge beschäftigt sich mit den großen Figuren des Absolutismus: Ludwig XIV., der mit königlichen Plätzen seine Macht in Paris zum Ausdruck bringt; Ludwig XV., dessen umstrittene Persönlichkeit sich in der nicht vollendeten Place Royale widerspiegelt; und Ludwig XVI., der als Erster Paris verschönern will. Auf deutscher Seite schafft Friedrich Wilhelm von Brandenburg, der Kurfürst des Heiligen Römischen Reiches, die Grundlagen für die spätere Blüte Berlins. Sein Sohn Friedrich III. tauscht das Kurfürstentum gegen den Königstitel. Ihm folgt der Soldatenkönig Friedrich Wilhelm I., unter dem Preußen zur Militärmacht aufsteigt. In Berlin entsteht der Königsplatz, der spätere Platz der Republik. Unter Friedrich dem Großen wird das Land schließlich endgültig zu einer wichtigen Macht in Europa.

 

Publié dans Relations franco-allemandes | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Konstruktives Interkulturelles Management

Dieses Buch beschreibt die Potenziale und Ressourcen, die durch Konstruktives Interkulturelles Management erschlossen werden können und liefert zudem Impulse, es zu verstehen und gewinnbringend zu gestalten. Es wird gezeigt, dass Organisationen produktiver, kreativer und innovativer werden können, wenn sich verschieden kulturelle Elemente ergänzen oder sogar synergetisch zusammenwirken.

Christoph Barmeyer
Konstruktives Interkulturelles Management
ISBN 978-3-8385-5049-7
Erscheint am 1. Oktober 2018
UTB Verlag

Dieser Titel ist auf verschiedenen e-Book-Plattformen (Amazon, Apple, Libri, Thalia) auch als e-Pub-Version für mobile Lesegeräte verfügbar.
http://www.utb-shop.de/konstruktives-interkulturelles-management.html

Publié dans Recherche interculturelle | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Advent & Weihnachten

In der Zeit vor Weihnachten ist Schule anders als sonst: Hier und da steht ein Adventskranz oder eine einzelne Kerze, Jugendliche tragen Nikolausmützen, und manchmal scheint es sogar still zu sein in allen Klassen. Erfreuen Sie sich und die Lernenden in diesen besonderen Zeiten doch auch mal mit etwas Außergewöhnlichem: einer Unterrichtseinheit mit (vor-)weihnachtlichem Inhalt beispielsweise. Hier finden Sie Adventliches für alle Fächer, Schulformen und Jahrgangsstufen.

https://www.lehrer-online.de/fokusthemen/dossier/do/advent-weihnachten/

Publié dans Pédagogie & échanges | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Schule ohne Noten

Was wäre, wenn man Noten in der Schule einfach weglassen würde? Die Primus-Schule in Minden zeigt: Das Besondere an einer Schule ohne Noten ist der Unterricht. Autor/in: Mike Schaefer
https://www.ardmediathek.de/tv/Quarks/Schule-ohne-Noten/WDR-Fernsehen/Video?bcastId=7450356&documentId=44308052

Publié dans Pédagogie & échanges | Marqué avec , | Laisser un commentaire

L’importance du dessin en classe

Pourquoi regarder des dessins ou tracer soi-même une image est si important pour apprenants et enseignants ?

L’apprentissage en classe est surtout associée au sens auditif. Après tout, le professeur parle à l’avant et les élèves écoutent ce qui est partagé. Or, il suffit de s’ouvrir les yeux pour voir qu’une salle est généralement tapissée d’images, de schémas, etc. Il est en effet très rare que les enfants ne baignent pas dans les stimuli visuels. Cela est plutôt souhaitable. Nous aurions tendance à l’oublier mais le dessin a de très bons effets sur les apprenants.
https://cursus.edu/articles/42197/limportance-du-dessin-en-classe

Publié dans Pédagogie & échanges | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Reformpädagogik

Innovative Impulse und kritische Aspekte

Dieses Buch führt in die zentralen Ideen der Reformpädagogik ein, fragt aber auch nach den heutigen Formen und Chancen reformpädagogischer Modelle – gerade angesichts der Missbrauchsfälle an der Odenwaldschule. Dabei werden die Entstehungsbedingungen, die anthropologischen und die weltanschaulichen Grundlagen ebenso dargestellt wie neuere Konzepte – z. B. Reggio-Pädagogik, iPad-Klassen, Sudbury-Schulen und interkulturelle Waldorfschulen. Auch die Vorreiterrolle der Montessori-Schulen in Blick auf Inklusion oder die deutsch-türkischen Schulen der Gülen-Bewegung kommen zur Sprache.

ISBN: 978-3-407-25737-6
Erschienen: 03.04.2018
Buch: 19,95 €
E-Book / PDF: 18,99 €
https://www.beltz.de/fachmedien/paedagogik/buecher/produkt_produktdetails/27717-reformpaedagogik.html

Publié dans Pédagogie & échanges | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Youth for Peace – 100 ans après la Première Guerre mondiale, 100 idées pour la paix

À l’occasion de la commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale, la rencontre internationale « Youth for Peace » réunit du 14 au 18 novembre 2018 à Berlin des jeunes issus de 48 pays. Retrouvez ici une description détaillée du projet, les renseignements essentiels sur la rencontre, le concept pédagogique sous-jacent, les partenaires du projet ainsi que toutes les informations importantes concernant la presse et la communication.

La rubrique « 100 projets pour la paix » présente les 20 projets sélectionnés chaque année dans le cadre de l’appel à projets « 100 ans après la Première Guerre mondiale – 100 projets pour la paix en Europe ».

La rubrique « autres projets » recense les nombreux projets subventionnés par l’OFAJ dans le cadre du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Enfin, la rubrique intitulée « travail de mémoire et éducation à la paix » propose un accompagnement dans le domaine de la pédagogie. Cette rubrique est destinée à soutenir les porteurs de projets à travers la mise à disposition d’outils pédagogiques et d’informations utiles dans l’élaboration d’un projet pédagogique prenant en compte l’histoire et le travail de mémoire.

La suite :
https://www.ofaj.org/youth-for-peace.html

Publié dans Travail de mémoire et éducation à la paix | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Quand langue et musique s’accordent en douceur

Dans l’apprentissage de la musique, on doit percevoir des structures (notes), des tonalités, une harmonie pour finalement être apte à déstructurer une composition musicale (partition).

Dans l’apprentissage d’une langue, on retrouve ces mêmes structures (mots), ces mêmes tonalités (accentuations), cette même harmonie qui font que l’ensemble des mots créent des phrases de par leur syntaxe. Le mot lui-même est alors identifié comme un son connu et, outre la mémoire, c’est bien d’une capacité musicale à laquelle on aura recours dans l’élaboration de notre langage.

Les professeurs de musique sont d’accord (sans jeu de mots !) :
« Ce qui est commun dans l’apprentissage des langues et de la musique, c’est l’élargissement du spectre auditif : on affine la reconnaissance des sons. L’oreille est comme un élastique : plus on la travaille, plus l’élastique s’étend. La musique favorise la perception des sons, et par conséquent permet de mieux appréhender un son étranger ».

Le mythe de l’oreille musicale n’en est donc pas un : cette gymnastique mentale permet d’isoler les sons pour mieux les retenir. Ainsi sera-t-il plus aisé à un musicien d’appréhender une nouvelle langue par le fait de pouvoir mieux identifier les différents sons qui lui sont inhérents. Un contre-exemple sera plus évident : il est très difficile pour un non-initié (comprenez par là : sans oreille musicale) de faire la différence entre les sons AN et IN en français, par exemple, alors que pour un musicien, la simple résonance musicale de ces deux sons est flagrante.

Pour en savoir plus :
https://cursus.edu/articles/42071/quand-langue-et-musique-saccordent-en-douceur

Publié dans Langue & échanges | Marqué avec , , | Laisser un commentaire